Soutien en épuisement en relation d’aide

Relation d'aide : intervenir sans s'épuiserPrévenir la fatigue de compassion, le traumatisme vicariant, le traumatisme secondaire

Connu sous différents termes tels que la fatigue de compassion, le traumatisme secondaire ou encore le traumatisme vicariant, l’épuisement est un phénomène qui affecte de nombreux professionnels avec en tête de file, les médecins, infirmier(e)s, intervenant(e)s psychosociaux, enseignant(e)s et bien d’autres employés qui travaillent en relation d’aide (Evans, et al, 2006). En effet, la nature du travail en relation d’aide apporte une exigence supplémentaire par une exposition entre autres aux expériences et vécus traumatiques, aux défis d’usagers ayant des besoins particuliers, etc. (Geoffrion, 2017). En ce sens, l’épuisement des intervenants est différent de l’épuisement professionnel général puisqu’il est relié à ce qui fait partie du coeur de leur métier: la relation. Le fait d’être exposé à des personnes souffrantes ou traumatisées peut générer à son tour un trauma chez l’aidant, qu’il soit intervenant psychosocial, infirmier ou médecin.

Cette formation permettra d’outiller vos intervenants sur les enjeux et mécanismes impliqués dans l’épuisement  en relation d’aide. Elle permettra aussi d’envisager personnellement et en équipe des moyens efficaces et adaptés pour le prévenir.

Lire notre article publié dans la revue La foucade page 4…